Nos projets

Améliorer le quotidien

Actuellement 109 à l’orphelinat, les enfants ont besoin d’aides matérielles et humaines au quotidien. A partir de janvier 2017, deux nurses seront présentes pour les accompagner et plus particulièrement les plus jeunes qui sont trop souvent livrés à eux même.

 

Par ailleurs, Surman Sansthan essaye d’obtenir des partenariats pour avoir de l’eau saine, des produits d’hygiène et de santé tels que des savons, des shampoings, du dentifrice, des brosses à dents, des serviettes hygiéniques, des couches pour les plus petits etc. afin répondre aux nécessités des enfants.

 

Pour leur permettre d’avoir ces aides matérielles et physiques, au delà des partenariats Suman a besoin d’aide financière extérieure.

Construire une nouvelle maison

Depuis 4 ans, une nouvelle maison à l’extérieur de Jaipur est en construction. Une fois finie, elle accueillera jusqu’à 850 enfants. Ils auront plus d’espaces pour jouer, apprendre, s’éveiller, s’éduquer : grandir dans les meilleures conditions.

 

Afin de terminer les travaux dans les temps et ainsi offrir un toit aux orphelins indiens, Surman Sansthan souhaite avoir des bénévoles (artisans, plombiers, marbriers, électriciens etc.) recueillir des aides financières et obtenir les équipements (marbre, électricité, plomberie…) auprès d’acteurs indiens locaux.

 

Toutes les aides, matérielles, immatérielles, financières seront les bienvenues pour aider Surman Sansthan à pouvoir continuer à accueillir des enfants dans les meilleures conditions.

Assurer l’avenir

L’avenir des enfants est précaire : certains nécessitent une prise en charge scolaire plus intensive, d’autres se retrouvent confrontés à la barrière de la langue (du aux nombreux dialectes parlés en Inde), des filles, mères à l’adolescence, doivent faire face à des possibilités de lendemains très incertains.

 

Cette situation est d’autant plus préoccupante pour les jeunes filles due à la coutume indienne qui estime moins utile, moins honorable et plus coûteux (la dot du mariage est très chère) d’engendrer une fille.

 

Au-delà de la coutume, pour les mariages, les femmes orphelines sont discréditées aux yeux de la société Indienne : elles sont 70 dans ce cas à Surman Sansthan.

 

Pour ces raisons, Surman Sansthan veut mettre toutes les chances du côté des enfants en leur garantissant une scolarité et des formations permettant de leur assurer un futur stable.

Faites un don